Définition de discrimination, en matière d'embauche

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

« La discrimination est l’action d’isoler et de traiter différemment certains individus ou un groupe entier par rapport aux autres. »

« Discriminer, c’est établir une différence, une distinction entre des individus ou des choses. »

Deux définitions prises dans l’édition du centenaire du petit « LAROUSSE Illustré » qui semblent indiquer que la discrimination n’est ni positive ni négative ! Le simple fait de trier des CV est une discrimination.

Pour Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l’Université Rennes-I, «Le terme de discrimination lui-même est aujourd’hui tellement galvaudé qu’on ne sait plus du tout de quoi l’on parle. »

La langue française est une langue vivante. Quand je parle de discrimination à l’embauche, je parle de l’utilisation d’un facteur discriminant qui ne se justifie pas, au regard du profil recherché et nécessaire pour occuper la fonction.

Ceci dit, c’est le rôle de l’Académie Française de fixer l’usage de la langue :

1) DISCRIMINATION n. f. XIXe siècle. Emprunté, avec une influence probable de l'anglais discrimination, du latin discriminatio, terme de grammaire et de rhétorique, « séparation ».

 

1. Action de distinguer, de séparer deux ou plusieurs éléments d'après les caractères distinctifs. La discrimination entre le vrai et le faux. La discrimination du vrai et du faux, du vrai d'avec le faux. Opérer par discrimination.

2. Action de distinguer une personne, une catégorie de personnes ou un groupe humain en vue d'un traitement différent d'après des critères variables. La loi s'applique à tous sans discrimination. Discrimination sociale. Discrimination raciale.

3. ÉCON. Discrimination des prix, pratique consistant à vendre le même produit à des prix différents. La discrimination des prix est dite personnelle, lorsque les prix sont fixés en fonction du revenu de la clientèle.

(2) *NON-DISCRIMINATION n. f. (ne s'emploie qu'au singulier). XXe siècle.
Le fait de ne pratiquer aucune discrimination. Le principe de non-discrimination. La non-discrimination entre hommes et femmes en matière d'embauche, de salaire.

Quand même le gouvernement s’y perd, que faire ?

Je fais confiance à mes quelques lecteurs pour s’y retrouver, dans mes propos. Si tel n’était pas le cas, n’hésitez pas à me solliciter ? ;)

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fraiize-tagada 20/02/2009 15:35

la discrinetion c mal !! les gens embauche pas leii gens car sois il son dune couleurs de peau differente ou il son gros c des bouffon se ki fon sa