Débat sur la discrimination positive

Publié le par Pas de pseudo: Gérald Alexandre Roffat

« A.-G. S. — Une bien meilleure solution que la discrimination positive serait l’école. Vous voulez m’enfermer dans l’idéalisme. La discrimination positive, c’est la contrainte. Prétendre que la loi puisse changer profondément les mœurs, je n’y crois pas. Faire des opérations renforcées de remise à niveau, ça oui. Ce n’est pas la même chose qu’une discrimination positive. Car pour aider les uns on ne pénalise pas les autres. Voilà le problème. Dès qu’on discrimine, on crée des situations de repli et de ressentiment. C’est vous qui êtes idéaliste car vous rêvez d’une humanité sans ressentiment. Moi, je prends les gens comme ils sont.

M. A. — La discrimination positive ne consiste pas à aller chercher un mauvais Black ou un mauvais Beur et à le faire passer devant quelqu’un de meilleur. C’est au contraire, à capacités égales, permettre à celui qui, de par ses origines, a moins de potentiel d’accès aux institutions et au travail notamment, d’y arriver. Il faut laisser les idéologies de côté. »

Extrait de l'interview d’Alain-Gérard Slama et Manuel Aeschlimann, puisque avec la discrétion de la gauche, le débat sur la discrimination positive se déroule à droite.

Mon opinion est connue. Et vous, que pensez-vous de la discrimination positive ?

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Malick De Billal 14/09/2006 12:51

A ceux qui rêvent de la discrimination positive comme la solution pour soulager les victimes de racisme et de la discrimination, je tiens à apporter mon expérience personnelle et j'en suis convaincu illustrera bien des personnes sur les desseins de cette politique d'hypocrites. Nous disposons d'arsenal législatif (Droit de l'homme ratifié par la France et dont une volonté judiciaire pourrait conférer un effet tranchant dans la lutte contre le racisme et les discriminations, des directives européenne et des lois nationales en matière de répression du racisme). Pourquoi concevoir une loi digne d'un écran de fumée? Pourquoi une loi d'exception quand l'on peut par une volonté judicaire et politique faire appliquer la loi tout simplement?

 

J’appartiens à un corps de métier qui ne souffre aucunement du chômage à tout niveau! Assis à coté des soi-disant concepteurs de ce concept fumeux! Sauf que j'ai rencontré le racisme sur le chemin de l'entreprise et cela se voit dans la politique réelle de lutte contre les discriminations et le racisme.

 

Je vous traduis certes schématiquement mais véridique, mon vécu ces six dernières années :

 

Importants et prestigieux cabinets de recrutements recherchent pour un client, une multinationale qui dans le cadre de sa politique de « discrimination positive »,  rechercherait des jeunes diplômés africains dans les domaines des mathématiques, statistiques, physiques et économie.

 

Nous assurons formation et un cadre professionnel ainsi qu’un avenir radieux si vous nous permettez de faire des tests de profiling afin de relooker l’image de notre confrérie suite au  racisme et aux tracasseries discriminatoires dont se rendent coupables certains de nos membres à l'égard d'un cadre africain.

 

Votre premier rôle en guise de période d’essai, consistera à faire acte de candidature aux annonces que nous publions. Dans le cas ou ce cadre noir qui ose ester en justice pour défendre ses droits postule, vous serrez alors assurer d'être sélectionné et bénéficierez de notre programme de discrimination positive.

 

Attention en contrepartie, sachez que nous ne tolérons aucun désordre. Nous favorisons la discrimination positive mais ne luttons nullement contre le racisme. En cas d’actions malencontreuses à vos égards résultant du racisme, vous serrez licencié et nous prendrons comme il l’a été pour vous un autre africain plus compréhensif.

 

Si vous êtes intéressé, je vous invite à vous affilier auprès de notre partenaire MamadouAgora ou à scruter nos offres sur Monster.

 

Par ailleurs, en cas d’expérience fructueuse, soyez assurer de notre soutient pour faire intégrer votre association locale dans le cercle très prestigieux de l’association internationale des amoureux des mathématiques; de la statistique appliquées à la finance.

 

En toute clarté, vous pourriez intégrer de prestigieuses compagnies affiliées à notre programme de « discrimination positive.

 


 

Vive la diversité !

 

Ce n’est plus le français mais les origines qui sont rappelées si ce n’est la religion !
A méditer….

Dabooo 04/12/2005 19:59

Bah suis d'accord avec tout ce qui est dit dans cet article! :)