Le blog pourpre a un an

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

« Bonjour à vous,

Le monde du travail est difficile d'accès pour les jeunes non qualifiés, les seniors de plus de 55 ans, les personnes handicapées, les personnes d'origine étrangère et pour beaucoup d'autre, en fin de compte. L'entreprise est en passe de devenir la nouvelle expression du racisme sociétal (Enjeux/CSA, juin 2004). Je suis Chargé de Recrutement et j'aimerai échanger avec ceux qui éprouvent des difficultés à trouver un emploi. J'aimerai qu'ils nous (vous et moi) décrivent leur dernier entretien d'embauche, par exemple. Tous n'ont probablement pas eu cette chance... Exprimez vous! Par ailleurs, que pensez vous de la discrimination positive? »

Vous venez de lire le texte de mon premier article sur LE BLOG POURPRE (date de création : 26/12/2004 – 22 :31 :21). Cela fait maintenant un an que ce blog existe. Il ne s’agit pas de commémorer ou de célébrer l’événement (la création de mon blog) ou le non-événement (la création de mon blog). On a donné en 2005 avec Trafalgar et Austerlitz, dans le domaine. Et puis, il ne s’agit pas de bataille mais de blog. Quoique la bataille contre les discriminations à l’embauche existe et ne fait que commencer. Il ne s’agit pas, pour une fois, de refaire l’histoire mais de contribuer à la faire. Nous avons tous une part de responsabilité, par nos votes ou notre abstention, par notre passivité ou nos actions.

L’animation de ce blog m’a conduit à explorer la Blogosphère et Internet pour développer de nouvelles connaissances et compétences. C’est riche de cette première année que je poursuis l’aventure en 2006. L’égalité des chances a été décrétée grande cause nationale en 2006. Je vais suivre cela en matière de lutte contre les discriminations à l’embauche.

Aujourd’hui, ma conviction est que la discrimination positive n’est pas la solution. Je pense qu’il faut punir les auteurs de discriminations comme cela est prévu par la loi et développer des campagnes de sensibilisation en faveur de la diversité dans les entreprises et ailleurs. A cet égard, je pense que le service public audiovisuel pourrait servir cette cause. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.

On pourra dire que ce blog est l’œuvre d’un Don Quichotte, l’expression d’un pêché d’orgueil, la contribution d’un idéaliste naïf, sans importance ou je ne sais quoi d’autre. Je l’imagine comme une contribution au débat sur la lutte contre les discriminations à l’embauche. Peu m’importe le nombre de lecteurs, seul m’importe l’effort. C’est la défense de mes idées, de mes idéaux aujourd’hui menacés, qui me motive.

Je voyage dans la blogosphère qui se trouve être le théâtre de nombreux petits débats sur les discriminations à l’embauche . Je ne veux pas laisser le monopole de l’expression aux promoteurs de la discrimination positive. On ne va pas discriminer pour ne plus discriminer !!!:/

Si le blog pourpre reste un îlot, on n’oubliera pas qu’en 50 avant Jésus-Christ, un village peuplé d’irréductibles gaulois résistait encore et toujours à l’envahisseur. Même si le coq doit se trouver les deux pattes dans la m… il continue de chanter. Je continue donc à blogger à la française même si l’offensive des promoteurs de la discrimination positive et du communautarisme à la française nous met jour après jour un peu plus dans la m… à la française.

J’ai l’arrogance de croire que ma contribution, ajoutée à d’autres, a le pouvoir de changer le monde. Sur la discrimination positive, Nicolas Sarkozy et son clan doivent changer d’avis.

Gérald Alexandre Roffat

Reponsable Recrutement pro domo, au service du talentpower et contre les discriminations à l’embauche…

 

Publié dans Orange

Commenter cet article

Benoît L. 02/01/2006 09:58

bientôt

Pas de pseudo: Gérald Alexandre Roffat 02/01/2006 11:26

Merci Benoît. Bonne continuation et à bientôt. L'urbanisme est une des clefs d'un monde meilleur ; ) Continuons le travail en faveur du "mieux vivre ensemble".

Benoît L. 02/01/2006 09:58

Bon anniversaire et surtout bonne année Gérald.Je n'ai pas suivi ton blog ces derniers mois car depuis mon retour à Toulouse, je n'ai pas encore internet chez moi. Mais cela devrait prendre fin cette semaine.Je recommencerai alors à hanter avec plaisir ce blog car j'apprécie tes réflexions.
 
A