Discrimination et cooptation?

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

 « ... à l'heure où l'on plaide pour d'avantage de diversité dans les processus de recrutement. "La cooptation est la méthode la plus discriminante", souligne ainsi Thibaut Gémignani, directeur général de Cadremploi. » dans le dernier numéro d’Enjeux-Les échos

Voir la réaction de Patrice Malaurie chez Jobmeeters. Je partage son opinion. La cooptation lorsqu’elle n’est qu’une source de recrutement supplémentaire ne peut être taxée de pratique discriminante. Certains coopteurs sont de véritables « chasseurs de têtes », dans le sens ou ils prospectent de nouveaux candidats pour l’entreprise. Coopter, c’est mettre en relations des candidats et des recruteurs. La cooptation ne se substitue pas au processus de recrutement. C’est plutôt une source de recrutement de qualité.

Publié dans Orange

Commenter cet article