ÂGE IDEAL POUR TRAVAILLER?

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

"TROP JEUNES? TROP VIEUX? À SE DEMANDER QUEL EST EN FRANCE LE BON ÂGE POUR POUVOIR TRAVAILLER..." s'interroge Laurent GUEZ dans son éditorial intitulé "Le printemps du business" dans LE FIGARO ENTREPRISES du jour.

QUI A LA REPONSE?

Publié dans Jaune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérald-Alexandre Roffat 05/04/2005 23:17

:-)
"Merci pour ta réaction. Je n’ai pas forcément un avis tranché sur tout. Je cherche aussi dans l’échange à faire progresser ma réflexion. Sur ce sujet, je regrette que notre société ne soit pas plus ouverte à certaines classes d’âges (seniors et juniors). Je note dans certains secteurs une diminution des compétences, par excès de « jeunisme ». Dans certaines boutiques de prêt-à-porter par exemple, il est devenu courant de tomber sur de jeunes vendeurs incapables de vous décrire l’intérêt d’un produit, de vous donner votre taille ou de vous prendre les mesures pour un ourlet. Dans le même temps, je connais une ancienne gérante de magasin quinquagénaire qui ne retrouve pas d’emploi, même en tant que vendeuse !!! Où sont les vendeurs quadras et quinquas dans les boutiques de prêt-à-porter ? C’est effrayant. Dans les grands magasins, le dernier sanctuaire se réduit pour faire place nette à la « branchitude ». Après les vendeurs maison, les grandes marques ont été priées de « rajeunir » leurs démonstrateurs.J’entends que les « jeunes » sont plus malléables que les « seniors ». C'est-à-dire ? C’est la crise. L’employé idéal doit être surqualifié, extrêmement disponible et accepter la plus basse des rémunérations. Je crois qu’on perd plus qu’on ne gagne avec ce type de raisonnements. Pour l’emploi des jeunes, on privilégie également le court terme. On veut des jeunes diplômés mais avec de l’expérience !!! Le retour sur investissement doit être très rapide. Laissons aux autres le soin de former les jeunes, le marché nous est favorable. C’est frustrant pour les jeunes. Peu ou très qualifiés, la sanction est identique… On nous l’explique en ce moment par le décalage entre l’offre et la demande, le prix du baril et le manque de souplesse de notre droit du travail. Cependant, je trouve assez troublant qu’avec les prévisions de départs à la retraite on ne s’intéresse pas un peu plus à nos jeunes diplômés sans expérience pour préparer l’avenir. On attendait sans doute Bolkestein. Et maintenant ?La discrimination sur l’âge limite les échanges entre les différentes classes d’âge et la transmission des différents savoirs. J’ai envie d’encourager les gens à voir la société différemment."

Oliviegntchik 05/04/2005 01:27

Bonsoir.

juste une remarque générale sur ton blog.
tu poses souvent de bonnes questions mais tu laisses les gens sur leur faim.

je m'explique : une citation, une phrase choc et tu attends une réaction.

ce serait pour moi tout aussi intéressant que tu développes toi-même la question que tu poses, pour permettre de réagir ensuite.

j'ai un peu l'impression que tu demandes à tes visiteurs de faire tout le travail d'animation du blog. C'est dommage à mon avis.Car on ne sait jamais ce que tu as vraiment à dire sur le sujet.