Sophia Chikirou s'engage contre la discrimination positive au PS

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

Pourquoi, alors que c’est la fête du ballon rond, les choses ne tournent toujours pas rond dans notre belle patrie ? Il faudra qu’on m’explique pourquoi une nation passionnée par un jeu de pieds s’obstine à marcher sur les mains ?

Sophia Chikirou, âgée de 27 ans, est membre du Conseil National du parti socialiste.

Elle est aussi Secrétaire Générale de la CABIL (Coordination des associations berbères pour l’intégration et la laïcité – ancienne FACAF). Dans un article de www.kabyle.com titré « Sophia Chikirou victime de la discrimination positive au PS », elle défend les valeurs de la République. Extraits :

« Kabyle.com : Le Parti Socialiste s’est engagé à présenter des candidats représentatifs de la diversité de la société française aux prochaines élections, faites-vous partie de ces candidats désignés par la direction du Parti Socialiste ?

Sophia Chikirou : Non. Je suis candidate sur la 21e circonscription de Paris et je n’ai pas demandé à être désignée par la direction du PS car militante républicaine convaincue et respectueuse des voies démocratiques, je souhaite que les militants de ma section choisissent leur candidate. Ma candidature est celle d’une militante qui croit en la laïcité, aux valeurs de la République et qui veut combattre toute forme de communautarismes et d’intégrismes.

Kabyle.com : Le vote des militants est prévu pour quelle date ?

Sophia Chikirou : Normalement le vote aurait dû avoir lieu le 14 juin dernier comme partout en France. Malheureusement mon parti cultive une drôle de vision de la diversité : il cherche à imposer des candidats dits « diversité » par la méthode de la discrimination positive et des quotas au détriment de toute réalité locale. Ainsi, une camarade – elle-même kabyle – Zohra Aït Matène, désignée par 67% des militants sa section, a été éliminée par la direction du PS.

Kabyle.com : Et pour vous, que se passe-t-il ?

Sophia Chikirou : Sur ma circonscription, le vote des militants est refusé par une candidate qui a demandé à être désignée, sans vote donc, pour représenter les Antillais vivant en métropole. Bertrand Delanoë, le Maire de Paris, la soutien considérant que l’intérêt du PS est de satisfaire la revendication d’une partie de la communauté antillaise. Par ce procédé, ma candidature est écartée alors que la réalité locale m’est plutôt favorable.

Kabyle.com : Delanoë choisi donc entre une Kabyle et une Antillaise et tranche pour cette dernière ?

Sophia Chikirou : Je suis Kabyle et depuis plus de 10 ans je milite pour la cause berbère aussi bien lorsqu’il fallait soutenir le mouvement berbère en Algérie que lorsqu’il faut défendre l’enseignement du berbère en France. Mon père est lui-même fondateur de l’association Azar à Annemasse en Haute-savoie où je suis née. Je suis comme beaucoup de Kabyles très attachée à la laïcité. Je ne veux pas être députée pour représenter une communauté mais pour représenter l’ensemble du peuple français dans toute sa diversité. Que certains au PS me cantonnent à mon origine est une injure intolérable. Je ne suis pas une mineure politique ou une incapable politique. Je refuse que mon parti traite ses militants de cette façon.

Kabyle.com : Mais que dit François Hollande, le Premier Secrétaire du Parti Socialiste ?

Sophia Chikirou : En optant pour la méthode des quotas pour faire la diversité, il a ouvert la boîte de Pandore. Aujourd’hui, l’argument de la candidate antillaise est que sur les 10 candidats « diversité », il y a une surreprésentation des beurs et pas assez de Noirs. Parmi les Noirs, elle distingue ceux originaires d’Afrique des Antillais. Si la folie me prenait de suivre son raisonnement, je dirais que parmi les beurs (je réfute ce terme me concernant) il n’y pas un seul Kabyle et donc négation de notre spécificité ! Imaginez que l’on résonne de cette façon ! »

Je soutiens Sophia Chikirou dans son combat contre la discrimination positive, au sein du parti socialiste. On ne sait pas ce qui nous attend en 2007. Il vaut mieux raisonner nos politiques avant qu’ils ne passent à « l’action positive » qui n’a de positive que le nom !!!

Un lecteur de l’article sur www.kabyle.com résidant au Canada a écrit que  « chaque communauté vote pour sa progéniture, Italiens, Portugais, libanais, Egyptiens, Haïtiens, Juifs, bien sûr … nonobstant de leur casquette politique. » Il vaut mieux lire cela que d’être aveugle, me dirait le parfois sarcastique Rufus Honoré. Belle vision communautaire !!! Je vais vraiment avoir du mal à m’y faire. Je m’y refuse.

Oyez, oyez, bonnes gens !

« Le monde de demain
Quoi qu'il advienne nous appartient
La puissance est dans nos mains
Alors écoute ce refrain... 

Quelle chance, quelle chance
D'habiter la France
Dommage que tant de gens fassent preuve d'incompétence
Dans l'insouciance générale
Les fléaux s'installent – normal » *

Dans le silence général…

Manifestez-vous, braves gens !

Sur le blog pourpre ou ailleurs…

Il n’y a pas que le football dans la vie !

*93NTM

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dabooo 13/07/2006 10:17

Pour une fois que je suis en total accord aec quelqu'un du PS...