Au présent comme au passé, non à l'esclavage!

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

L’information est capitale. L’esclavage moderne sévit à une échelle insoupçonnable en Europe !!! 113 personnes séquestrées illégalement et vouées aux travaux forcés, sur un même site !

Extraits d’un article de Jean-Jacques BOZONNET paru dans l’édition du 21.07.06 du journal Le Monde et repris sur Le Monde.fr

« Les carabiniers italiens ont découvert, lundi 17 juillet dans les Pouilles, une région du sud de l'Italie, des "camps de travail forcé", dont ils ont libéré 113 ressortissants polonais qui y étaient détenus dans des conditions proches de l'esclavage. »

« Vingt-quatre personnes ont été arrêtées, dont des Polonais, des Ukrainiens, un Algérien et quelques Italiens, parmi lesquels un exploitant agricole de la région de Foggia. Tous ont été mis en examen pour "trafic d'êtres humains et réduction en esclavage". »

« Les châtiments corporels étaient féroces pour les tentatives d'évasion. Plusieurs cas de viol et de suicide ont été révélés. Les enquêteurs n'excluent pas non plus l'hypothèse d'homicides et de morts par épuisement. »

Il faut dénoncer avec force cette exploitation de la misère humaine ! Passé, présent, futur, l’aliénation de l’homme par l’homme paraît être inextinguible. Nous avons besoin d’idéaux pour vivre. Ces victimes rêvaient d’une meilleure existence. Elles ont malheureusement rencontré des briseurs d’humanité. J’espère que ces esclavagistes des temps modernes seront très lourdement condamnés !

Publié dans Jaune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article