Des parasites sur la lettre de motivation

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

Voici une lettre de motivation réelle. La rédacteur, à ce que je comprends, a fait suivre à une personne qui a ajouté des commentaires. A priori, il a oublié de les effacer. J'ai déjà reçu des lettres de motivation destinées à d'autres, des suivis de candidatures et d'autres choses biens plus surprenantes (correspondance avec une personne incarcérée, par exemple). Tout le monde peut faire des erreurs d'inattention mais certains documents sont plus importants que d'autres! Vigilance...

Publié dans Orange

Commenter cet article

Dabooo 22/02/2007 22:06

Arf...moi je me suis déjà rendu compte après coup de boulettes genre oublier de changer le nom du poste sur une armature de lettre...ou alors du fait des changements qu'il y ait un "du de" par exemple...bon ok c'est minime mais y'a sûrement des erreurs dont j'ai pas du me rendre compte...
Sinon rien à voir:
http://www.freekareem.org/2007/01/12/kareem-on-le-monde/

Gérald Alexandre Roffat 23/02/2007 11:50

Cela arrive à tout le monde, dès lors qu'on écrit...  Je veux simplement attirer l'attention des candidats sur l'importance de se relire. C'est primordial. Ce n'est déjà pas simple de trouver des offres d'emploi qui correspondent à son profil...
Sinon, pour Kareem, on voit bien que la liberté n'est pas la chose la mieux partagée en ce bas monde. Que ceux qui l'aiment la chérissent et la défendent! Non à l'autocensure, aux censeurs extrêmes, aux religieux intégristes ou moralistes extrêmes! Je suis heureux de ne pas vivre en Egypte! Courage Kareem, garde tes convictions, ta liberté de ton, participe à la libération des forces vives et libres de ton pays! J'aime ton Egypte :)
Liberté:
"Sur mes cahiers d'écolierSur mon pupitre et les arbresSur le sable sur la neigeJ'écris ton nom
Sur toutes les pages luesSur toutes les pages blanchesPierre sang papier ou cendreJ'écris ton nom
Sur les images doréesSur les armes des guerriersSur la couronne des roisJ'écris ton nom
Sur la jungle et le désertSur les nids sur les genêtsSur l'écho de mon enfanceJ'écris ton nom
Sur les merveilles des nuitsSur le pain blanc des journéesSur les saisons fiancéesJ'écris ton nom
Sur tous mes chiffons d'azurSur l'étang soleil moisiSur le lac lune vivanteJ'écris ton nom
Sur les champs sur l'horizonSur les ailes des oiseauxEt sur le moulin des ombresJ'écris ton nom
Sur chaque bouffée d'auroreSur la mer sur les bateauxSur la montagne démenteJ'écris ton nom
Sur la mousse des nuagesSur les sueurs de l'orageSur la pluie épaisse et fadeJ'écris ton nom
Sur les formes scintillantesSur les cloches des couleursSur la vérité physiqueJ'écris ton nom
Sur les sentiers éveillésSur les routes déployéesSur les places qui débordentJ'écris ton nom
Sur la lampe qui s'allumeSur la lampe qui s'éteintSur mes maisons réunisJ'écris ton nom
Sur le fruit coupé en deuxDur miroir et de ma chambreSur mon lit coquille videJ'écris ton nom
Sur mon chien gourmand et tendreSur ses oreilles dresséesSur sa patte maladroiteJ'écris ton nom
Sur le tremplin de ma porteSur les objets familiersSur le flot du feu béniJ'écris ton nom
Sur toute chair accordéeSur le front de mes amisSur chaque main qui se tendJ'écris ton nom
Sur la vitre des surprisesSur les lèvres attentivesBien au-dessus du silenceJ'écris ton nom
Sur mes refuges détruitsSur mes phares écroulésSur les murs de mon ennuiJ'écris ton nom
Sur l'absence sans désirSur la solitude nueSur les marches de la mortJ'écris ton nom
Sur la santé revenueSur le risque disparuSur l'espoir sans souvenirJ'écris ton nom
Et par le pouvoir d'un motJe recommence ma vieJe suis né pour te connaîtrePour te nommer
Liberté."
Paul Eluard