CDI Villepin

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

D'après Entreprise & Carrières du 5 au 11 juillet 2005, "[...], Dominique de Villepin a fait marche arrière sur la période d'essai. Le Premier ministre a simplement parlé d'une "période d'embauche" de deux ans, au cours de laquelle les formalités de licenciement seraient simplifiées."

Salutaire. Mais je me range à l'avis de la CFDT opposée "à ce qu'il n'y ait pas d'obligation de motiver la rupture de contrat". Je pense qu'il faut procéder par étapes et ne pas aller trop loin. L'obligation de motiver la rupture ne dénature pas l'esprit du nouveau contrat. Je dis oui à la "période d'embauche" avec motivation de la rupture de contrat. Le compromis est acceptable.

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article