L'appel d'Azouz Begag

Publié le par Roffat

Au sujet du procès à Toulouse d'une agence immobilière accusée de discrimination

(http://archquo.nouvelobs.com/cgi/articles?ad=societe/20050704.FAP6546.html&host=http://permanent.nouvelobs.com/) :

Monsieur le ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances évoquant un exemple de "l'arsenal juridique" à disposition des citoyens pour lutter contre les discriminations: 

"Nous en avons besoin, nous avons besoin que vous vous manifestiez sur le champ de la lutte anti-dicrimination pour pouvoir ensuite appuyer des décisions politiques importantes"

Azouz Begag a par ailleurs dévoilé les deux principaux chantiers de son action: l'accès à un stage en entreprise "pour chacun au cours de l'année 2006" et la généralisation de l'application de la Charte de la diversité.

Victime ou témoin de discriminations

Ne restez pas silencieux

Composez le 114

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gérald Alexandre Roffat 11/07/2005 21:40

Servir le "pouvoir du talent" et dénoncer les discriminations à l'embauche, c'est l'objet de mon blog.

Tout le monde a sa part de responsabilité. Les commentaires en sont la première expression possible.

Gérald Alexandre Roffat 11/07/2005 21:35

"Historique

Début 2004, dans son rapport « Les oubliés de l’égalité des chances »(1), l’Institut Montaigne lançait l’idée d’une Charte de la diversité pour encourager les entreprises à refléter dans leur effectif les diverses composantes de la société française, et à faire de la non discrimination et de la diversité un axe stratégique.
[(1) Rapport « Les oubliés de l’égalité des chances » Yazid Sabeg et Laurence Méhaignerie, Janvier 2004]

Cette initiative a, depuis, fait son chemin. La Charte a suscité l’intérêt de plusieurs grandes entreprises qui ont directement contribué à sa rédaction dans le cadre de l’AFEP. Soucieuses d’éviter les déclarations d’intention dénuées d’effet, elles se sont attachées à examiner les conséquences concrètes, en interne, de la mise en œuvre de la Charte.

Considérant qu’elles « sont l’un des vecteurs les plus importants de l’intégration », le plan gouvernemental de cohésion sociale invite les entreprises à adopter la Charte de la diversité comme une « base propre à permettre la mobilisation de tous les employeurs » pour « promouvoir des collaborateurs d’origine diverse ».

A ce jour, quarante dirigeants d’entreprises s’engagent à œuvrer pour refléter, aux différents niveaux dans leur entreprise, la diversité de la société française, notamment sa diversité ethnique et culturelle.



Charte de la diversité dans l’entreprise

Favoriser le pluralisme et rechercher la diversité au travers des recrutements et de la gestion des carrières est un facteur de progrès pour l’entreprise. Une telle démarche contribue à son efficacité et à la qualité de ses relations sociales. Elle peut avoir un effet positif sur l’image de l’entreprise vis-à-vis de ses clients, de ses prestataires extérieurs et de ses consommateurs, en France et dans le reste du monde.

La Charte de la diversité adoptée par notre entreprise a pour objet de témoigner de notre engagement, en France, en faveur de la diversité culturelle, ethnique et sociale au sein de notre organisation.

En vertu de cette charte, nous nous engageons à :

1. Sensibiliser et former nos dirigeants et collaborateurs impliqués dans le recrutement, la formation et la gestion des carrières aux enjeux de la non–discrimination et de la diversité.
2. Respecter et promouvoir l’application du principe de non–discrimination sous toutes ses formes et dans toutes les étapes de gestion des ressources humaines que sont notamment l’embauche, la formation, l’avancement ou la promotion professionnelle des collaborateurs.
3. Chercher à refléter la diversité de la société française et notamment sa diversité culturelle et ethnique dans notre effectif, aux différents niveaux de qualification.
4.
Communiquer auprès de l’ensemble de nos collaborateurs notre engagement en faveur de la non–discrimination et de la diversité, et informer sur les résultats pratiques de cet engagement.
5. Faire de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique de diversité un objet de dialogue avec les représentants des personnels.
6. Inclure dans le rapport annuel un chapitre descriptif de notre engagement de non–discrimination et de diversité : actions mises en oeuvre, pratiques et résultats."

http://www.social.gouv.fr/htm/pointsur/discrimination/charte221004_1.htm#charte

pierre 11/07/2005 08:33

les gens n'ont pas seulement besoin de stages ou de petits boulots, mais aussi l'accès a de véritables emplois dans le privé et le publique, sans subir de discriminations.

aline 11/07/2005 08:17

Qu'est ce que la charte de la diversité?