10 mai : Journée pour la Mémoire de l’Esclavage

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

Sites institutionnels

Ministère de l’Outre-mer
http://www.outre-mer.gouv.fr/

Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
http://www.education.gouv.fr/

Portail officiel de l’éducation, école, collège
http://www.education.fr/

Ministère délégué à la Recherche
http://www.recherche.gouv.fr/

Ministère de la Culture et de la Communication
http://www.culture.gouv.fr/

Ministère des Affaires étrangères
http://www.diplomatie.gouv.fr/

Conseil général de la Réunion
http://www.20desamb.com/

Conseil régional de la Réunion
http://www.regionreunion.com/

Conseil général de la Martinique
http://www.cg972.fr/

Conseil général de la Guadeloupe
http://www.cg971.fr/

Conseil régional de la Guadeloupe
http://www.cr-guadeloupe.fr/

Conseil général de la Guyane
http://www.conseil-general.com/conseil-general/conseil-general-guyane-departement-973.htm

Conseil régional de la Guyane
http://www.cr-guyane.fr/

Agence intergouvernementale de la Francophonie
http://agence.francophonie.org/

L’Année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition lancée par l’Unesco, le 10 janvier 2004, à Cape Coast (Ghana), une des plaques tournantes de la traite négrière, est dédiée à une tragédie sans précédent, reconnue en 2001 comme crime contre l’humanité à la Conférence mondiale de Durban contre le racisme. Pour les Nations Unies, elle devrait « permettre à l’humanité de se livrer à son devoir de mémoire, mais aussi contribuer à lutter contre toutes les formes d’esclavage et de racisme dans le monde d’aujourd’hui ».
http://www.droitshumains.org/esclav/index.htm
http://www.aidh.org/index.htm

Réalisée par l’UNESCO, la carte de la route de l’esclave (document PDF) permet d’avoir une vue d’ensemble de la traite négrière. Elle retrace le fameux commerce triangulaire, mais met également en relief les zones atteintes par l’esclavage moins connues comme l’océan Indien.
http://www.unesco.org/culture/dialogue/slave/images/Fpdf.PDF

Site de la Documentation française
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/

Musées

Musée du quai Branly
Arts et civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques
http://www.quaibranly.fr/index.php3 ?R=2

Cité nationale de l’histoire de l’immigration
http://www.histoire-immigration.fr/

Musée Dapper
http://www.dapper.com.fr/

Exposition virtuelle sur la mémoire de l’esclavage par la mairie de Houilles
http://victor.schoelcher.houilles.fr/

Site du château de Joux (Franche-Comté) http://www.chateaudejoux.com

La Maison de la Négritude et des Droits de l’homme
Fondée en 1971, est placée sous le haut patronage de S. E. Monsieur Léopold Sédar Senghor, ancien Président de la République du Sénégal, membre de l’Académie française. Elle est animée par une association créée en 1974, soutenue et encouragée par l’UNESCO.
http://www.geocities.com/capitolhill/senate/3562/mdh.html

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article