Les larmes noires, par Julius LESTER

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

C’est un livre émouvant qui se lit rapidement, un roman junior à découvrir dès 9 ans. Croisement entre la pièce de théâtre et la nouvelle, il m’a fait pensé sur la forme au très beau « Rue de la Chimère » de Julia SZEKELY. On y pénètre l’âme humaine des personnages autour de la plus grande vente d'esclaves qui eut lieu en Georgie, aux Etats-Unis, en 1859. A découvrir avec « Clameurs » de Jacques COURSIL en accompagnement sonore.

 

Publié dans Indigo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article