Evolution des règles

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

Dans l’édito du magazine Liaisons Sociales de septembre, intitulé « Contrat Villepin, Bonne question, mauvaise réponse », Denis Boissard précise : « Plutôt que de rechercher un compromis avec les partenaires sociaux sur une « flexisécurité » à la française – assouplissement des règles de licenciement contre mutualisation du reclassement, individualisation de l’accompagnement vers le retour à l’emploi et amélioration de l’indemnisation du chômage - , le Premier ministre a choisi d’intervenir à la marge en créant un énième contrat. »

Le dialogue social est-il passé à la trappe avec le ministre Fillon ? Dès lors que celui-ci est confisqué par des minorités qui basent leur légitimité sur des dispositions  bientôt cinquantenaires, je ne suis pas scandalisé. Ceci dit, changer les règles à son profit n’est pas très honnête. A l’opposé, comme en sport, il est parfois salutaire de changer les règles lorsque le jeu est sclérosé ou que l’esprit du règlement est détourné.

 

 

Publié dans Orange

Commenter cet article