Evolution des règles

Publié le par Gérald Alexandre Roffat

Dans l’édito du magazine Liaisons Sociales de septembre, intitulé « Contrat Villepin, Bonne question, mauvaise réponse », Denis Boissard précise : « Plutôt que de rechercher un compromis avec les partenaires sociaux sur une « flexisécurité » à la française – assouplissement des règles de licenciement contre mutualisation du reclassement, individualisation de l’accompagnement vers le retour à l’emploi et amélioration de l’indemnisation du chômage - , le Premier ministre a choisi d’intervenir à la marge en créant un énième contrat. »

Le dialogue social est-il passé à la trappe avec le ministre Fillon ? Dès lors que celui-ci est confisqué par des minorités qui basent leur légitimité sur des dispositions  bientôt cinquantenaires, je ne suis pas scandalisé. Ceci dit, changer les règles à son profit n’est pas très honnête. A l’opposé, comme en sport, il est parfois salutaire de changer les règles lorsque le jeu est sclérosé ou que l’esprit du règlement est détourné.

 

 

Publié dans Orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article